Ne rien prévoir,
sinon l’imprévisible

" L’oeil qui scrute, qui saisit le monde. L’oeil qui porte le désir. Le regard, qui est aussi un message, une communication, un appel, un échange, un signe de tendresse ou d’amour. Cela reste immatériel, insaisissable. "